Vous êtes ici : Accueil > PÉDAGOGIE > PRODUCTIONS D’ÉLÈVES > Formation > Pistes bibliographiques > les arts du visuel
Publié : 10 février 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

les arts du visuel

Les ambassadeurs de Hans Holbein : une lecture pluridisciplinaire , 2004. 1 disque optique numérique (CD-ROM) + 1 livret (52 p.) :
Interprétation minutieuse du tableau Les ambassadeurs de Hans Holbein. L’oeuvre est analysée de divers points de vue : la vie d’Holbein, les peintures de vanité, la perspective et les anamorphoses, l’Europe autour de l’année 1533, les instruments scientifiques et leur usage, la musique au XVI siècle, l’Humanisme, la cartographie.

Francisco Goya ou la lucidité , CNDP, 2001. 1 cass. vidéo VHS (26 min) + 1 livret (8 p.) :
Si à ses débuts, l’univers qu’il peint est celui d’une vie gracieuse, à la fin de sa vie en revanche, les toiles de Goya expriment le cauchemar, l’hallucination, le monstrueux. Il peint l’homme, dans ses joies et ses souffrances, sa cruauté et sa vilenie. Ce document s’attache à souligner l’extrême lucidité de l’artiste sur la société et les mœurs de son temps.

TDC n°1012, L’art du paysage, Sceren, mars 2011.
Après avoir longtemps constitué l’arrière-plan des scènes d’histoire, le paysage devient un genre pictural autonome, en Occident, au début du XVIIe siècle. Il traverse alors tous les courants esthétiques successifs, passant de l’idéalisation classique à la subjectivité romantique, puis à la sensation impressionniste, et enfin à l’exaltation expressionniste où le sujet tend à disparaitre au profit de l’abstraction. On le retrouve pourtant dans l’art contemporain, avec la photographie, et surtout le land art, qui substitue à la représentation de la nature sa transformation par l’artiste in situ.

Objectif photographie ! , CNDP, 2003. 64 p. :
Photographier, c’est écrire avec la lumière. Cela semble magique, et il y a bien du mystère, en effet, dans la photographie. Elle capture pour toujours un instant de vie qui ne se reproduira plus jamais. Mais au fait, que savons-nous de cet art ? D’où vient la photographie ? Depuis quand existe-t-elle ? Comment travaillent les photographes ? Qu’est-ce qu’une bonne photo ? Comment regarder, lire, faire une photographie ?

Neumann, Stan , Nadar photographe , La Sept Vidéo, 1994. 1 cass. vidéo VHS (26 min.)  :
Evocation de Nadar qui dès 1854 se consacra à la photo, de conception de cet art, description des appareils et procédés utilisés. Document illustré de nombreux portraits que fit Nadar.

Arts et nouvelles technologies : art vidéo, art numérique , Larousse, 2005. 239 p. :
Cet ouvrage retrace l’histoire de l’art vidéo et de l’art par ordinateur. Il présente ces nouveaux supports que sont le CD-Rom, les réseaux, le Net et envisage l’impact des nouvelles technologies sur les différents arts et sur l’évolution de la muséographie.

TDC n°1029 Histoire et caricature, SCEREN, février 2012 :
Ce fascicule retrace la naissance et les enjeux de la caricature :
Sur quels procédés repose la caricature ?
Dans quelle mesure celle-ci rend-elle compte des mentalités d’une époque ?
Quel rôle actif ont joué les caricaturistes lors de certaines périodes historiques ?

TDC n° 1059, La nature morte, SCEREN, septembre 2013
La nature morte est présente dans l’Antiquité, où elle tend à célébrer le pouvoir illusionniste de la peinture. Après un relatif oubli au Moyen-âge, la représentation d’objets réapparait à la Renaissance, d’abord comme éléments de décor de tableaux religieux ou profanes puis de manière autonome. C’est au XVIIe siècle, surtout dans les pays du Nord, que le genre connait son apogée : il se décline en différents types selon le sujet (tables servies, trophées de chasse, fruits, fleurs, etc.) et la fonction (vanités, "merveilles", trompe-l’oeil, etc.) Par la suite, la signification symbolique tend à s’effacer devant le souci de réalisme, mais aussi devant la réflexion sur les "choses" et la relation que l’homme entretient avec elles, comme chez Chardin. Avec l’art moderne, sous l’influence de Manet et de Cézanne, le genre devient un laboratoire des recherches plastiques (y compris en photographie) dont témoignent les avant-gardes du XXe siècle et certaines tendances de l’art contemporain.
Mais, qu’elle se charge d’un sens allégorique ou qu’elle nous montre une réalité familière ou inconnue, la nature morte offre, à travers son histoire, un témoignage artistique majeur de notre relation ambivalente, entre curiosité et inquiétude, au monde des "choses" et à leur mystérieuse présence.