Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour la classe > Pistes pédagogiques et propositions de séquences > Propositions de mise en œuvre : Collège > 3e - Art et mémoire (Arts de l’espace - La ville de Rouen à travers la (...)
Publié : 26 août 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

3e - Art et mémoire (Arts de l’espace - La ville de Rouen à travers la guerre)

I - Découverte de l’œuvre

Objectifs : Ouvrir les yeux sur sa ville et son histoire, regarder autrement des lieux qui font le
quotidien des élèves, aiguiser ses capacités d’analyse, acquérir des repères historiques, artistiques,
géographiques et culturels. Devenir autonome dans les recherches.

- Visite de Rouen pour trouver des traces de la guerre dans la ville : la façade rénovée du palais
de justice de Rouen qui porte les stigmates des bombardements.
De même, la tour Jeanne d’arc qui a été un lieu « multi-usages » durant la guerre : protection
des œuvres du musée des antiquités, abri, puis accueil de la Kommandantur allemande avec
modification de la charpente pour la consolider avec une chape de béton protectrice en la
transformant en bunker, chape conservée lors de la rénovation de ce lieu pour conserver la
mémoire de ce passage.

II - Interroger l’œuvre sur différents plans

Observer sur place, prendre des photos lors de la visite afin de pouvoir en choisir certaines qu’ils
compareront avec des photos de Rouen sous les bombes (recherches à faire en amont de la visite) et
qu’ils commenteront.

1. L’architecture de la reconstruction

Traduction de la guerre dans l’espace urbain : Une architecture de la reconstruction : Le Havre et
Auguste Perret en comparaison avec la reconstruction rouennaise. En effet, les années d’après
guerre sont celles de la reconstruction. Un quart des logements est à reconstruire. Le choix est fait de
conserver le plan ancien de la ville et la même largeur de rues, à la différence du Havre, qui préfère
bâtir une ville nouvelle, et de surélever les quais, coupant la ville du fleuve. La cathédrale ne rouvre
qu’en 1956, les derniers îlots sont achevés en 1962. Plus découverte des bâtiments des années 50 :
théâtre des arts, palais des consuls, et nouvelles galerie…avec le parcours proposé par le syndicat
d’initiative de Rouen.

2. Se situer dans la ville

Partir d’un plan avant-guerre et d’un plan actuel, situer les lieux visités, observer les similitudes
et les transformations. Chaque groupe prend en charge un îlot, un monument symbolique de la
reconstruction et travaille dessus : recherches sur les architectes, les matériaux, les problèmes
posés et leur résolution, l’esthétique choisie …

III - Définir des mots clés pour caractériser l’œuvre

- Ville
- Ilots
- Plan
- Architecte
- Reconstruction
- Tous les mots du champ lexical de la ville

IV - Mise en réseau et exemples d’œuvres correspondant à un critère

Visiter virtuellement Le Havre et faire des recherches sur sa reconstruction avec le site :
http://www.ville-lehavre.fr

V - Proposition de contenu pour le cahier d’histoire des arts

Choisir un des bâtiments caractéristiques de la reconstruction, rassembler le maximum d’informations
sur lui (nom de l’architecte, type de bâtiment...) puis le prendre en photo en choisissant un point de
vue et la décrire. Créer un cartel de l’édifice choisi.

VI - Proposition d’évaluation

Chaque groupe pourra être noté sur une présentation orale de son travail qui devra reprendre pour
mieux les démontrer tous les éléments énoncés ci-dessus avec un plan et une progression construite.
Possibilité d’une présentation qui fait appel à un power point ou didapage …