Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour la classe > Pistes pédagogiques et propositions de séquences > Propositions de mise en œuvre : Collège > 4e - Arts, ruptures et continuités (Arts du visuel)
Publié : 26 août 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

4e - Arts, ruptures et continuités (Arts du visuel)

ŒUVRE : « Les Ménines » Picasso - Velasquez

Images, œuvre et réalité.

Ancrage dans les programmes : Etudier des œuvres emblématiques et maîtriser des repères
historiques ; Elaborer des travaux bidimensionnels en explorant les propriétés plastiques,
iconiques et sémantiques. Produire des images numériques et prendre conscience de la
dématérialisation de l’image par exemple.

Objectifs généraux et spécifiques : Prendre conscience de la permanence des œuvres
emblématiques et du dialogue, de l’influence qu’elles entretiennent à travers les siècles avec
d’autres œuvres et d’autres artistes.

Objectifs de la séquence : Sensibilisation à une culture artistique. Analyser, imaginer, créer
du sens et provoquer des postures par une appropriation, un détournement, une référence à
une œuvre. Travailler la cohérence plastique, technique et sémantique .

Objectifs de la séance : Découvrir de différentes pratiques et styles picturaux. Repérer
quelques œuvres emblématiques du Louvre. Elaboration /Création / Détourner/ Paraphraser/
S’approprier.

Formulation de la proposition : « Une nuit au musée … du Louvre »

Les visiteurs sont partis…Il se passe des choses étranges, les
œuvres se transforment, rajeunissent et ne sont plus tout à fait les
mêmes.
En utilisant les moyens et les techniques appropriés et après avoir
choisi une œuvre dans la liste suivante, donner à voir une
relecture
actuelle et personnelle de l’œuvre.

3 séances ; Techniques graphiques, picturales, collages ou images numériques.

Œuvres choisies parmi la collection du musée du Louvre à Paris :

Paolo UCELLO La bataille de San Romano, vers 1450/56, Huile / bois, 180 x 316 cm.
Léonard de VINCI La Joconde ou Mona Lisa, 1503/1506, huile /bois, 77 x 53 cm.
Georges de La Tour Le tricheur, vers 1635( ?), Huile/toile, 107 x 146 cm.
Jacques Louis DAVID Le serment des Horaces, 1784, Huile/toile, 330 x 425 cm.
Théodore GERICAULT Le radeau de la Méduse, 1819, huile/toile, 491 x 716 cm.
Eugène DELACROIX La Liberté guidant le peuple, le 28 juillet 1830, 1830, Huile/toile, 260 x 325 cm.

Connaissances/ Compétences et attitudes : Imaginer, créer, reproduire, avoir une intention,
une démarche, prélever, faire un croquis, esquisser, détourner agrandir ou réduire,
transformer, transposer.

Dispositif et déroulement de la séance :
Prise en note de la proposition ; Mots de vocabulaire : Appropriation, détournement, citation.

Critères d’évaluation :
· Utilisation et reconnaissance du choix /4
· Complexité de la production : Transformations, écarts /4
· Démarche, point de vue et apport personnel /3
· Cohérence technique et plastique /3
· Qualités plastiques /6
/20

« Les Ménines »

I – Rencontrer matériellement l’œuvre ou Découverte de l’œuvre

- Projection à l’aide d’un vidéoprojecteur pour « Les Ménines ».
- Visite au Louvre pour les autres œuvres.

II – Interroger l’œuvre sur différents plans

1. La forme

1. Quel est le genre de cette œuvre ? Un portrait et sa paraphrase, sorte de citation explicitement influencée par d’autres œuvres du passé.
2. La composition. Comparer les deux tableaux : éléments communs et
différences (Perspective, lumière, personnage, couleur…).
3. La structure.
4. Le style.

2. La technique

Huile sur toile pour les deux tableaux.

3. Le sens

Si les artistes en général s’inspirent ou sont influencés par d’autres oeuvres ou d’autres confrères peintres, Picasso est passé maître en la matière et nombreuses sont ses paraphrases, sortes de citations explicitement influencés d’autres œuvres du passé. Entre le 13 décembre 1954 et le 14 février 1955, il référa 15 fois Les femmes d’Alger de Delacroix, entre 1959 et 1962 : Plus de 50 Ménines de Vélasquez et plus de 27 Déjeuner sur l’herbe de Manet, et il ouvrira la voie à une pratique de la citation, d’emprunt ou de référence très répandue chez de nombreux artistes au XXe siècle.

Edouard MANET Le déjeuner sur l’herbe, 1863, Huile/toile, 208 x 264.5 cm, Musée d’Orsay, Paris.

Pablo PICASSO Le déjeuner sur l’herbe, Vauvenargues, 3 mars- 20 août 1960, Huile/toile, 129x195 cm, Musée Picasso, Paris.

Claude MONET Les nymphéas, 1916-1919, Huile/toile, 200x 180 cm
Collection particulière.

Diane THATER Still aus Videoinstallation Oo Fifi :
Five Days in Claude Monet’s Garden
, 1992, Installation vidéo, Courtesy galerie Hauser&
Wirth, Zurich.

III – Des mots-clés pour caractériser l’œuvre

IV – Mise en réseau et exemples d’œuvres correspondant à un critère

Voir 3 : le sens (Déjeuner sur l’herbe puis Monet)

V – Pistes de pratiques plastiques simples en lien avec l’œuvre

VI – Dispositifs pour situer l’œuvre dans un contexte historique, culturel, artistique

VII - Proposition de contenu pour le cahier personnel d’Histoire des Arts

- Si les artistes en général s’inspirent ou sont influencés par d’autres œuvres ou d’autres confrères peintres, Picasso est passé maître en la matière et nombreuses sont ses paraphrases, sortes de citations explicitement influencées d’autres œuvres du passé.

Genre :Portrait
Titre :« Les Ménines »
Auteurs :Velasquez et Picasso
Date :1656 / 1957
Technique :Paraphrase